Nature et Eléments

Fabienne RIBEYROLLES

Fabienne RIBEYROLLES

Artiste Peintre Abstrait Contemporain

A propos, entre vous et moi…

Si vous aimez la nature sous toutes ses formes et les éléments qui la composent, l’eau, la terre, le feu et le ciel….
Si vous êtes passionnés d’astronomie, de cultures primitives, de botanique…
Si vous aimez l’odeur de la terre après un orage, celle du foin coupée ou celle des embruns…
Si vous aimez les volcans, les tempêtes, les montagnes, les déserts…

Vous trouverez tout cela dans mes toiles. Arrêtez-vous un instant, contemplez, rêvez et laissez-vous emporter sur les ailes de votre imaginaire, ailleurs, aussi loin que vous vous le permettrez. Mes toiles, ne sont pas que de simples toiles, elles sont des parcelles de vie, des émotions contenues et exprimées, la joie, la tristesse, l’amour, au fil des saisons, au fil des années !

Chaque jour, la toile vous racontera une histoire différente selon votre humeur ou la couleur du temps. Elle vous renverra à vos propres émotions, à vos chimères, à votre vécu.

Bienvenue dans mon Univers

Plongez dans mon univers !

Qui suis-je?

De mon enfance en Algérie, j’ai gardé le souvenir de l’odeur des orangers et de celle des eucalyptus, celui des couleurs intenses, des ocres variant à l’infini, le blond du sable et le bleu pur du ciel différent du bleu profond de la mer, la chaleur parfois brûlante, le souffle du vent qui fait onduler les épis dorés. Cet ocre et ce bleu à l’infini…

De mon enfance, j’ai aussi gardé le souvenir d’une famille unie autour de fortes personnalités. Mes oncles et mon arrière grand-père, mon père étaient peintres et sculpteurs, chanteurs aussi, et mon grand-père maternel, idole de mes jeunes années, était l’aventurier de la famille; il était légionnaire. De lui, j’ai appris le culte de la liberté et de l’indépendance, le goût de la découverte, celui des livres… Ce joyeux mélange a fait de moi quelqu’un d’atypique, d’original, à la limite du fantasque. Je dirais que j’ai un esprit « baroque ».

De santé chétive, je me réfugiait dans les livres, une vraie bibliothèque ambulante ! Et je dessinais, mon grand père me rapportait toujours de ses voyages de superbes boîtes de crayons de couleur Caran d’Ache.

J’ai toujours été proche de la nature. J’aime marcher pieds nus sur l’herbe ou dans l’eau. Sentir l’odeur de la terre mouillée. J’aime les fleurs et les arbres. J’aime les animaux et surtout les félins mais pas les araignées. Cette mère nature qui a bercé mon enfance et qui continue à me ravir, je la respecte infiniment. C’est elle qui m’inspire, c’est elle qui transparaît dans mes toiles.

J’aime la chaleur mais pas le froid. J’aime bien la pluie (quand elle ne dure pas trop!!) et pas la neige. J’aime le printemps pour le renouveau, l’été pour sa chaleur et l’automne pour ses couleurs. j’avoue avoir un peu plus de difficulté avec l’hiver.

Je suis passionnée d’astronomie et de botanique.

« J’aimerais que mes toiles racontent une histoire, celle de la vie qui nous entoure. J’aimerais qu’elles apportent le rêve. »

Mon parcours

J’ai toujours peint et surtout dessiné mais les détours de la vie ont fait que j’ai fait des études médicales. J’ai passé ma thèse de Docteur en Médecine en 1981. Je ne suis restée que peu de temps dans cette branche. Je ne regrette pas ces longues années d’étude. J’y ai appris beaucoup de choses fort intéressantes, mais je n’étais pas faite pour ce métier.

Je suis revenue à mes premières amours par le biais de cours dans un atelier de loisirs créatifs. Très vite, l’enseignement distillé ne m’a plus suffit et je suis allée à Paris dans des ateliers plus professionnels de peintures à l’ancienne et de dorure.

J’ai ouvert mon atelier de Décors Peints, l’Atelier Couleurs du Temps en 1991 et en parallèle, j’ai fait l’École des Peintres en Décors du Patrimoine d’Avignon car la notion de peinture « à grande échelle » sur les murs me manquait. J’y ai appris les  techniques de la fresque, la technique du trompe l’œil, celles des faux marbres et faux bois entre autre…

Le figuratif était donc mon domaine. En 2008, j’ai dû à la suite d’un malencontreux accident fermer mon atelier. Après quelques temps de « flottement », j’ai décidé de me mettre à la peinture de chevalet et à l’abstrait car je voulais vraiment une rupture avec mon métier.

Mon aspiration: « Que chacun y découvre une part de son ailleurs secret »

Ma démarche

Ma démarche s’inspire des 4 éléments:

  • la terre : ses failles et sa douceur
  • l’eau : sa fluidité et ses tempêtes
  • l’air : sa limpidité et ses orages
  • le feu : sa chaleur et sa force.

Ma recherche sur les 4 éléments résulte d’impressions colorées, d’instants fugitifs, de ressentis inconscients…
Elle est aussi inspirée par mes souvenirs d’enfance bercés par la mer, le vent, la lumière et le sable…

Mon travail est un lent dosage entre énergie et matière, accent et effacement, superposition et usure. Je suis attirée par le rugueux, les aspérités, le « non-lisse », l’asymétrie, la matière, le mouvement…

Les techniques mixtes utilisant l’huile, l’encre de chine et des matériaux aussi divers que le papier, le sable, les enduits de structure, des fibres végétales ou la feuille d’or me permettent de créer des volumes, des matités, des brillances, des mouvances… mais, la toile reste, de façon magique ou maligne, imprévisible.

En quête d’essentiel, je crée une représentation informelle du monde, un univers vaste, calme, envoûtant, mouvant où la limite entre le réel et l’imaginaire est impalpable.

Chaque œuvre est une aventure qui débute de manière aléatoire : lançant sur la toile les premiers éléments comme on lance les dés, j’équilibre ensuite les lignes, les masses et les couleurs tout en gardant un thème en filigrane: la Nature ou plutôt l’esprit de la Nature.

Mon travail évoluant, j’en suis arrivée à la croisée de ces mondes, mondes mouvants, mondes parallèles qui s’entrelacent, s’étreignent et s’entrechoquent.

L’information donnée par le choix des couleurs ou des formes permet à chacun une approche personnelle. L’œuvre est ouverte et plutôt que d’informer, elle autorise d’infinies interprétations selon le vécu ou l’imaginaire du spectateur.

Print Friendly, PDF & Email