Marines

Marines

Marines

 J’ai voulu dans cette série rendre un hommage à la mer. 

Toutes ces toiles sont peintes à l’huile avec parfois beaucoup de matières et d’autre fois non. Certaines sont peintes au couteau.

La mer est mon élément préféré et j’ai voulu la décliner sous différents aspects. Calme et sereine ou plus agitée, elle est toujours la même et toujours différente, toujours en mouvement avec des ombres et des lumières changeantes selon le temps. Vous y rencontrerez parfois de petites voiles jouant sur les flots

Nébuleuses

Nébuleuses

Nébuleuses

j’ai toujours été attirée par le noir infini du ciel la nuit avec ses myriades d’étoiles.

Que se cache-t-il dans cet espace ? Des planètes se forment, d’autres meurent, des météores dansent, des comètes filent et je ne peux qu’imaginer ce que peut-être ce monde en perpétuel mouvement.

Grisaille

Grisaille

Grisaille

Cette toute nouvelle série est inspirée par les va et vient des brumes et brouillards passant devant les fenêtres de mon atelier. Ils jouent dans les branches des arbres, ils s’effilochent au moindre souffle. Ils sont translucides ou opaques, parfois givrants mais toujours intéressants pour la lumière infusée au paysage. Cet aspect ouaté où l’on distingue à peine les contours des reliefs leur donnant une apparence fantomatique!! je regarderais leur évolution pendant des heures, alors pourquoi ne pas tester de les saisir sur la toile!!

Bleu

Bleu

Bleu

Toute mon enfance a baigné dans le bleu

Le bleu est ma couleur préférée. J’aime le bleu de la mer quand il vire au vert, j’aime l’écume des vagues qui flottent au vent, j’aime le bleu du ciel qu’il soit azur ou qu’il vire à l’orage, j’aime les fleurs bleues qu’elles soient pâles ou tirant sue le violet, j’aime l’indigo, le pastel, l’outremer, le turquoise..

 

Arbres de vie

Arbres de vie

Arbres de vie

Cette nouvelle série renoue avec le figuratif. dans une atmosphère abstraite, se dégagent des arbres plus ou moins décharnés d’où s’échappent quelques feuilles. J’en ai récemment discuté avec un spécialiste du bonsaï qui m’a expliqué que cela correspondait en fait à la vraie nature, au yin et au yang et aux bonsaïs les plus recherchés. C’est exactement ce que je veux exprimer dans cette série. Les arbres nous survivrons malgré le feu, la sécheresse, les tornades, les inondations, le réchauffement climatique et l’exploitation intempestive de l’homme. A l’échelle des arbres et de leur durée de vie, nous ne sommes que des insectes!!